Que se soit pour une utilisation sur le web ou pour réaliser un document imprimé, il est important de fournir le bon fichier image à votre interlocuteur.

Voici donc quelques bases à maîtriser.

Taille et résolution de l’image

La taille d’une image numérique est exprimée en pixels, mais la taille d’affichage ou d’impression est fournie par sa résolution qui s’exprime en dpi (Dot per Inch, en Français Point par Pouce).

  • L’affichage standard sur un écran est de 72 dpi
  • La résolution pour le print (affiches, magazine, brochures…) est de 300 dpi

Prenons comme exemple ce picto météo réalisé en 150 x 150 pixels
jpg-picto-sunAffiché ici en 72 dpi, c’est un carré d’environ 4 cm de coté.
Si je souhaite l’intégrer comme logo dans une carte de visite, sa taille maximum utilisable sera de 1 cm.
Au delà, l’image imprimée sera de mauvaise qualité.

 

 

Format d’enregistrement du fichier

Les logiciels de création graphiques permettent de sauvegarder les images créées sous des formats qui ne sont lisibles et visibles que par les utilisateurs de ces logiciels (Photoshop, Illustrator…)

Les formats de partage standards sont plus légers et pratiquement universels en lecture mais ils n’ont pas tous les mêmes propriétés.

Reprenons notre picto et voyons la différence d’affichage selon le format de sauvegarde choisi.

1 – Le .jpg ou jpeg (Joint Photographic Expert Group)

  • le format jpg est un format 16-bit
  • il permet l’affichage de millions de couleurs
  • c’est le format par défaut des appareils photos numériques
  • il compresse l’image avec une perte d’information – l’algorithme de compression jpg supprime les détails d’information de couleurs moins perceptibles à l’œil humain.
  • il ne conserve pas les informations de transparence – l’enregistrement au format jpg appliquera un fond blanc au fichier.
jpg-picto-sun Picto enregistré au format .jpg

Poids du fichier 12 Ko

Conservation de toutes les couleurs, du halo dégradé autour du soleil mais application d’un fond blanc.

Format à utiliser pour les photos et les images quand le poids du fichier est un facteur important. Ex : sites web, chargements sur Facebook, Pinterest…

Format à ne pas utiliser pour des illustrations avec des dégradés et des transparences.

 

2 – Le .png (Portable Network Graphics)

Il existe 2 format png

Le .png 8-bit

  • utilise 256 couleurs (comme le gif)
  • respecte la transparence mais pas les dégradés d’opacité ou de couleur

Le .png 24-bit

  • utilise plus de 16 millions de couleurs
  • il compresse l’image sans aucune perte d’information
  • il conserve les propriétés de transparence et de dégradé d’opacité ou de couleur de l’image originale.
png24-picto-sunPicto enregistré au format .png

Poids du fichier 16 Ko.

Conservation de toutes les couleurs, du halo dégradé autour du soleil et de la transparence du fond

Format à utiliser pour les logos, les illustrations avec dégradés et transparences, les photos intégrées à du print, les photographies quand la taille du fichier n’est pas un problème.

 

3 – Le .gif (Graphic Interchange Format)

  • utilise 256 couleurs
  • respecte la transparence mais pas les dégradés d’opacité ou de couleur
  • permet l’animation
gif-picto-sunpicto-sunPicto enregistré au format simple et animé

Poids du fichier :

8Ko pour le gif simple,

78 Ko pour la version animée

Conversion ou disparition du halo, le passage à 256 couleurs rend le picto plus rudimentaire

Format à utiliser pour des illustrations web avec peu de couleurs, les icones, les illustrations animées.